En traversant la rue…

peut-on faire la connaissance de quelqu’un ? La réponse est OUI !

Parce que traverser l’avenue 9 de julio, une des avenues les plus larges au monde (140 m), prend plusieurs minutes ! On la traverse en 3 fois, avec 3 feus rouges différents, 7 voies dans un sens, 7 voies dans l’autre, auxquelles il faut rajouter 4 voies latérales, soit 22 voies au total si je n’en n’oublie pas. Ah oui et surtout, une obélisque blanche trône au milieu, et je lui en suis bien reconnaissante d’ailleurs pour m’orienter dans cette ville.

Parce que 2 nanas discutent vite et bien, du renseignement que l’on demande, on passe de « d’où tu viens ? », à expliquer que « non non, je suis bien francaise même si je parle comme une mexicaine ! », s’en suivent où on habite, où on travaille, pourquoi on est ici, et pour combien de temps, sa vie à elle, ses cours pour devenir critique d’art et son rêve d’aller a Paris un jour, les 120 ans de la Tour Eiffel aujourd’hui et l’idée qu’elle me donne d’en parler à la radio ce soir !
Arrivées de l’autre coté de l’avenue, l’essentiel est dit et une certaine complicité s’est déjà installée. 10mn de plus et le numéro de tel ou le Facebook seraient passés par là. Finalement, on se fait même accompagner tout devant le métro et la bonne entrée « pour que l’on puisse encore discuter un peu ».

Je ne lui ai pas demandé son prénom, je ne la reverrai certainement jamais, je lui ai quand même fait une bise en partant pour la remercier et cette rencontre fortuite m’a mise de bonne humeur de bon matin.
Parce que cela s’appelle l’Argentine ! un sens de l’accueil incroyable, une gentillesse spontanée et immédiate , une complicité si facile que je n’ai encore jamais vue ailleurs (puissent les Parisiens s’en inspirer un tout petit peu !), una « buena onda » qui décidément me surprend encore et toujours.

A propos de Fanny

Poulette du Gers 100% coeur de canard. Expatriée en Argentine depuis 2009. Je livre mes anecdotes sur cette capitale du bout du monde, mes pensées sur la vie à l'étranger et quelques récits de voyages en Amérique du sud sur le blog Destino Buenos Aires. Challenge 2014: convaincre un éditeur ❤

2 commentaires pour “En traversant la rue…

  1. Ola Chica!!
    Olala ma Fanny, ca donne trop envie de te rejoindre!! Et puis quel style, un vrai plaisir á lire!
    Merci beaucoup miss, tu m’as mis le sourire aux levres 🙂
    See you soon,
    Lots of love x x x Cécilia

Laisser un commentaire