On a grillé des clopes et de l’essence dans les rues de Buenos Aires. La caméra allumée

Je viens de découvrir cette vidéo, réalisée par Lucie Rico et Marine Louvet, d’autres fans comme moi des taxis porteños.
A voir des portraits touchants de ces chamuyeros/espiritus libres

« Avec près de 40 000 véhicules jaune et noir, Buenos Aires est la ville du taxi. Un pour 70 personnes : c’est trois fois plus qu’à New York et bien plus que n’importe où ailleurs. Ils transportent chaque jour environ un million et demi de passagers, loin devant le métro. Alors, comme il faut toujours commencer par rouler vite dans des taxis la nuit pour comprendre une ville, on a grillé des clopes et de l’essence dans les rues de Buenos Aires. La caméra allumée. »

 

A propos de Fanny

Poulette du Gers 100% coeur de canard. Expatriée en Argentine depuis 2009. Je livre mes anecdotes sur cette capitale du bout du monde, mes pensées sur la vie à l'étranger et quelques récits de voyages en Amérique du sud sur le blog Destino Buenos Aires. Challenge 2014: convaincre un éditeur ❤

Laisser un commentaire