Paseo por el Tigre

A 50 km et une heure en train de de Buenos Aires, el Tigre est une destination idéale pour une journée, un week-end ou plus. C’est une ville de 30 000 habitants, située sur l’estuaire du rio de la Plata, frontière quasi maritime entre l’Uruguay et l’Argentine.
A la sortie de la gare, on se dirige en quelques minutes vers le fleuve. Ici commence un autre monde, composé de centaines d’îlots et de petits canaux, où toute une population vit réliée au monde par un service incessant de bateaux en bois. Il y même une église et une école. Beaucoup plus loin, hors la zone habitée, l’endroit est tellement étrange et sauvage qu’il a servi de décor pour le film « Apocalypse Now ».
C’est dans ce cadre enchanteur que les « portenos » vont se reposer les fins de semaine. On achète un billet dans une «lancha», sorte de bateau-taxi collectif. A bord de ces vedettes rapides en bois, on côtoie quelques touristes, des locaux partant à la pêche ou à la chasse, des résidents se rendant dans leur maison secondaire. Pour ceux qui ont plus de temps, quelques hôtels existent… C’est sur une de ces lanchas que j’ai rencontré Viviana, un personnage ! Au fil des pontons, on peut descendre sur une île, se promener sur la terre ferme et reprendre une autre lancha pour continuer son parcours.
Au hasard des navigations, on tombe sur de somptueuses villas de la classe aisée de Buenos Aires, certaines datant de la fin du XIXème et semblant surgir du passé, des cabanons de pêcheurs ou des maisons traditionnelles peintes habitées par la classe moyenne argentine.
A voir absolument pour oublier Buenos Aires et son activité de ruche incessante. Un espace hors du temps, du bruit, des voitures… une paserelle vers un peu de nature.
A ne pas manquer à proximité, un ancien palais du XIX siècle superbement rénové, ancien lieu des grandes fêtes de l’aristocratie, le Museo de Arte de Tigre.

www.flickr.com

A propos de Fanny

Poulette du Gers 100% coeur de canard. Expatriée en Argentine depuis 2009. Je livre mes anecdotes sur cette capitale du bout du monde, mes pensées sur la vie à l'étranger et quelques récits de voyages en Amérique du sud sur le blog Destino Buenos Aires. Challenge 2014: convaincre un éditeur ❤

Laisser un commentaire