Une question d’hémisphère…

Novembre

Petite mise au point pour ne pas perdre le Nord et suivre mon calendrier :

En novembre, c’est le printemps, et les jacarandas, mes arbres préférés, sont en fleurs.
En décembre, c’est les fortes chaleurs qui commencent, on remercie la clim et les étudiants commencent leurs grandes vacances à Noël.
Noël passe d’ailleurs complètement inaperçu et ce n’est pas les quelques sapins de Noël dispersés dans la ville qui vont changer 30 ans d’habitude de froid à cette époque. Je remarque juste que les moustiques me rendent la vie dure et que peut-être à Noël je vais demander un colis de Biaphine.
Le top pour le Nouvel An est non pas de louer un chalet au ski mais une maison avec jardin, pileta (piscine) et parilla (barbecue) pour manger les premières viandes de l’année en maillot de bain.
En Janvier on part à la plage et tous les lieux touristiques sont pleins à craquer
En Février on se prépare à la rentrée.
En Mars l’université reprend
En Avril on ne se découvre pas d’un fil, c’est l’automne
En Mai fini les nu pieds
En Juin on se les caille
En Juillet c’est la doudoune assurée et on s’arrange pour rentrer en France en vacances
En Août, on renonce à regarder les photos des vacances des amis en Europe sous peine de déprime grave
En Septembre on ressort un peu
En Octobre le printemps bourgeonne

Dernières anecdotes :
Ici le ciel est plus bas que chez nous, dur de l’expliquer mais partez en Patagonie et vous comprendrez, les nuages n’ont jamais paru si près
Les étoiles ne sont pas les mêmes, pas d’étoile polaire mais l’étoile australe !
Ici pour avoir la lumière toute la journée dans son appartement, il faut qu’il soit orienté nord…
Moi il m’a fallu une bonne demi-heure d’explication de mon frère pour le comprendre. Vous me suivez ?

A propos de Fanny

Poulette du Gers 100% coeur de canard. Expatriée en Argentine depuis 2009. Je livre mes anecdotes sur cette capitale du bout du monde, mes pensées sur la vie à l'étranger et quelques récits de voyages en Amérique du sud sur le blog Destino Buenos Aires. Challenge 2014: convaincre un éditeur ❤

Laisser un commentaire